173

Il savait très bien piloter l’avion, là n’était pas la question ; il n’en voyait tout bonnement plus l’intérêt. D’ailleurs, rien n’avait plus d’intérêt, alors, tel l’enfant (ou le chien) qui, une fois réveillé, juge inadmissible que d’autres puissent encore dormir, l’aviateur illuminé emporta tous les passagers dans sa chute libératrice, persuadé qu’un retour sur terre en bonne…

Continuer la lecture

172

On ne sait pas se choisir, encore moins se le dire. Cependant, d’un commun et tacite accord, nous avons décidé que le doute devait porter sur l’un l’autre – précisément sur cet un et sur cet autre –, et cela ne relève-t-il pas déjà d’un choix, aussi embarrassant soit-il ?

Continuer la lecture

171

Je ne savais pas qu’une personne lisant au lit était appelée une librocubiculariste. Une preuve, s’il en fallait une, que les diverses positions du lecteur émérite n’ont rien à envier aux culbutes acrobatiques du Kâma-Sûtra – du point de vue lexical, tout du moins. Pour ma part, le confort d’un matelas sera toujours ô combien…

Continuer la lecture

170

Il ne savait pas pour qui voter ; vraiment, les bulletins lui tombaient des mains, et à quoi bon ramasser ce qui ne tombera pas plus bas, comme on dit. Il faut dire que le choix n’a jamais été son fort. Petit, déjà, il restait tétanisé lorsqu’il devait prendre parti pour une équipe, en cours de…

Continuer la lecture

169

Je ne sais comment définir l’extrême jouissance, ressentie lorsque j’arrache les particules mortes de mon corps, et principalement ses croûtes, ces petites plaques croustillantes qui, une fois fissurées, laissent s’échapper la substantifique moelle – c’est-à-dire un flux rouge, jaune ou translucide. N’étant cependant pas très casse-cou, je dois généralement me contenter des croûtes de mon entourage…

Continuer la lecture

168

Je ne sais pas si je suis sur écoute, ou épiée par vidéosurveillance, mais, étant donné que les vieux démons ressurgissent systématiquement le jour où la mémoire se résout enfin à devenir sélective, où elle prend la décision irrévocable de « tourner la page », je pense être en droit de m’interroger. Aussi, je préfère préciser que je ne…

Continuer la lecture

167

Je ne savais pas qu’il existait trente-cinq formes de flocons de neige, les cristaux variant selon la température et l’humidité de l’air. La chair énamourée n’a pas idée de toute la beauté extérieure dont elle se prive, à trop hiberner dans la grotte confortable du plaisir, à toujours privilégier la chaleur du derme, l’humidité d’une…

Continuer la lecture

166

Je ne sais pas ce que le vétérinaire trouve, à cette heure, dans tes viscères ; juste une tumeur, ou bien l’enfer. J’attends interminablement son coup de fil, me perds dans un labyrinthe de pièges et de conjectures… La mort étend si vite son empire ; et la vie, ce long styx sans îles…

Continuer la lecture