20.11.22

Quand j’entends dire que je suis barge, j’entends déjà bruire au large. Et puis je m’interroge : fait-on là référence au bateau à fond plat, utilisé pour le transport fluvial à l’instar des péniches, ou à cet élégant oiseau échassier qui peut parcourir jusqu’à 13 000 kilomètres sans escale ?

Reste qu’il est bel et bien question de voyage ! Et d’agiter mon mouchoir alors, le cœur en fête, puisque je ne suis plus la berge, mais bel et bien sur le départ.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.