31.10.22

Toute la douleur de la retrouvaille logée dans un préfixe.

On ne retrouve pas la santé sans perdre le symptôme.
Quant aux clefs, je ne les ai jamais perdues autrement que devant une porte déjà close. Le prétexte était tout trouvé : ici je m’invite à ne plus rentrer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.