05.02.21

On conseille désormais au Bon Citoyen de s’abstenir de parler dans le métro. (S’il avait pour habitude de demander mollement une place assise, qu’il se ravise et tienne mieux sur ses jambes, bon sang !)

Entre nous, que pourraient donc bien se dire des bipèdes plus bas que terre – et ce, parfois jusqu’au terminus ! –, sinon quelques plaintives onomatopées et autres cris étouffés ? Pfff.

L’avenir appartient donc aux ventriloques ! (Quant au sort des marionnettes…)

Peut-être faut-il aller plus loin encore, et inviter le citoyen masqué à se taire tout à fait, non seulement dans les tunnels, mais aussi dans les bunkers, les sous-marins, les taupinières, les ascenseurs, l’escalier de secours, les garages enterrés, les parkings humides, caves et caveaux, sous les combles, au fond du trou, sous le manteau, dans sa barbe, sur ses grands chevaux, et tant qu’à faire, ne plus même bouger les lèvres in petto.

Cependant, je me pose la question : ne faudrait-il pas détenir une clef pour fermer la bouche à double tour ? (Tout comment taire sera le bienvenu.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.