[Pièce Détachée 2020]


(extrait)

« Je ne sais pas même recoudre un bouton »

Je m’entendis prononcer cet étrange aveu et le regrettai aussitôt. Disons que j’aurais aimé rompre le silence de façon moins incongrue, mais décidément faire la conversation me donnait autant de fil à retordre que d’éplucher un topinambour.

Cependant il ne parut pas s’en formaliser. À l’évidence, il ne s’encombrait pas des protocoles et commença même à disserter sur ses boutons de manchettes. Il me tendit là ses poignets mousquetaires ainsi qu’un détenu à qui l’on doit ôter les menottes. Pour que je voie mieux.

Mais je voyais bien que j’avais donné au fibulanomiste matière à filer.

J’étais sauvée ; je n’avais plus qu’à me taire.

Cette nouvelle est à lire en intégralité dans le dernier numéro de Pièce Détachée, consacré cette fois-ci à la chemise.

Je remercie une nouvelle fois Maud Bachotet (fondatrice à toute épreuve !),
et Manon Fargeat pour la direction artistique.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.